Quels sont les risques à prendre en compte lors de la location d’une maison meublée temporaire ?

location d'une maison meublée temporaire

Lorsque vous partez en vacances ou pour un voyage d’affaires, choisir un appartement meublé est mieux. Cela vous permet de résider dans un cadre idéal et confortable. Toutefois, durant votre séjour, des imprévus peuvent survenir. Quels sont les risques à prendre en compte lors de la location d’une maison meublée temporaire ? Éléments de réponse.

Les dégâts liés à l’habitat

Au cours de votre séjour, vous pouvez faire face à plusieurs aléas qui toucheront directement la résidence. Il s’agit par exemple des menaces naturelles, des risques d’explosion ou d’incendie. Toutes ces situations sont à envisager en cas de location.

A découvrir également : Les responsabilités légales en matière de réparations pour les propriétaires et les locataires

Les menaces naturelles

Les éléments suivants sont nommés comme catastrophes de la nature : les tempêtes, les inondations, les raz de marée, etc. Les dommages occasionnés par « dame nature » sont multiples et variés. Parmi cette liste, il faut citer :

  • une dégradation des toitures ;
  • un arrachage des tuiles ;
  • des destructions provoquées par le vent ;
  • des façades abîmées qui sont une action directe de la chute d’un arbre par exemple ;
  • des risques liés à la neige ou à de fortes pluies, etc.

La survenue de ces différents évènements peut endommager le domicile temporaire. De même, une montée des eaux peut entraîner la destruction de nombreux équipements électroménagers. Également une atteinte au locataire.

A lire également : Les dernières tendances en matière de location immobilière à connaître absolument

Les fuites d’eau

Lors de votre séjour, il est possible de rencontrer des problèmes liés à des fuites d’eau. Une situation qui peut exister avant votre arrivée. Ainsi, elle peut être liée à un état général défectueux des ouvrages en eau. Ce dysfonctionnement du système peut venir d’un mauvais entretien de vos prédécesseurs. De même, cela peut être lié à une négligence du propriétaire des lieux.

Toutefois, la détérioration peut se produire en votre présence, et cela, suite à une mauvaise utilisation de votre part. Les problèmes des infrastructures en eau peuvent vous nuire. Ils peuvent causer également du tort à votre voisinage immédiat. De même, des inondations peuvent être des conséquences directes de la montée des eaux dans votre immeuble.

Le risque d’incendie

Un autre dommage à prendre en compte lors d’une location temporaire est le facteur explosion. Ce n’est pas toujours un souhait lorsque vous partez pour une courte durée de séjour. Cependant, une mauvaise manipulation de votre part peut être fatale.

Cela peut se traduire par un incendie et peut détruire le domicile ou encore d’autres équipements. Non seulement l’appartement prendra un coup, mais l’environnement le plus proche sera aussi touché. Il est donc nécessaire de veiller à entretenir et à manier correctement les accessoires électriques disponibles.

Les dommages causés à l’immobilier

location d'une maison meublée temporaire

Étant donné que l’appartement loué est meublé, des dommages peuvent également toucher ces équipements. Tout comme le local, les intempéries peuvent nuire aux mobiliers. Ainsi, en cas de tempête, l’eau qui pénètre dans l’enceinte peut détériorer les meubles. De la même manière, la survenue d’un incendie peut consumer une partie ou l’entièreté de ces équipements.

Précautions à prendre en cas d’éventuels risques

En cas de sinistre, il faut que le locataire signale les dommages enregistrés. Ainsi, il doit faire une déclaration à son assureur. Cette opération consiste à énumérer les détériorations intervenues à l’intérieur de l’appartement loué. Il peut s’agir par exemple des dommages liés au logement ou en rapport avec d’autres infrastructures.

Toutefois, le propriétaire des lieux doit être également tenu au courant des éventuels dégâts. Cet avertissement peut lui permettre de prendre les responsabilités qui lui reviennent.

Quelques recommandations

Il est conseillé à toute personne voulant louer un habitat meublé de disposer d’une garantie. Une souscription doit être faite préalablement même avant d’envisager un projet du genre. Une manière pour elle de faire face aux éventuels risques liés à la location. Ainsi, en cas de sinistre, l’assurance pourra s’occuper des charges. Elle couvrira les dommages causés à l’immeuble.

Il est nécessaire de savoir que c’est uniquement une assurance multirisque habitation qui couvre les catastrophes naturelles. Toutefois, le locataire peut souscrire à d’autres types de garanties. Ceux visant par exemple à la prise en charge personnelle en cas de dégâts. Également des formalités visant la couverture de l’environnement immédiat doivent être considérées.

à voir