Quels sont les travaux éligibles au PTZ ?

Souhaiteriez-vous donner un nouveau visage à votre logement ? Aujourd’hui, il est tendance de rénover sa demeure avec du mobilier ancien et accessoires stylés et originaux. Vous vous demandez surement comment financer l’achat des mobiliers anciens et tous ces accessoires. Le prêt à taux zéro (PTZ) vous accompagne dans votre démarche de rénovation et vous fait bénéficier de nombreux avantages. Mais comment bénéficier des avantages du prêt à taux zéro (PTZ) ? Quels sont les travaux éligibles au prêt à taux zéro(PTZ) ? Voici dans cet article, des éléments de réponses détaillés et précis à toutes ces différentes questions.

Quels sont les travaux pour bénéficier de l’éco-PTZ ?

En tant que propriétaire d’un bien immobilier, vous avez la possibilité de recourir à l’éco-prêt PTZ pour financer des travaux de rénovation. Mis à part le propriétaire-occupant, le bailleur, le copropriétaire et le bailleur-occupant ont également la possibilité de recourir à l’éco-prêt PTZ. Cependant, tous les travaux de rénovation ne sont pas pris en compte par l’éco-prêt PTZ. Car, le but principal de l’éco-prêt PTZ est de renforcer les capacités énergétiques dans la demeure. Pour ce faire, il existe une catégorie donnée de travaux de rénovation éligibles au PTZ.

A voir aussi : Quand renégocier son crédit immobilier ?

Cette catégorie donnée de travaux éligibles au PTZ se compose de plusieurs activités, à savoir :

  • Isolation thermique du toit ;
  • Isolation thermique des planchers (le sol) ;
  • Isolation thermique de plus de la moitié des murs extérieurs ;
  • Installation des systèmes de chauffage à base d’énergie renouvelable ;
  • Travaux d’assainissement ;
  • Travaux pour renforcer la performance énergétique de tout le logement ;
  • Installation d’équipement de production d’eau chaude sanitaire.

Le crédit de l’éco-prêt PTZ est spécialement accordé au propriétaire-occupant désireux d’effectuer un ou plusieurs travaux figurant dans cette catégorie.

A lire également : Comment augmenter son emprunt ?

En outre, le prêt à Taux zéro (PTZ) finance également les travaux de rénovation de certains bailleurs sous conditions de ressources. Il tient également en compte la situation géographique du logement et l’agencement du ménage.

Quels sont les travaux éligibles au PTZ ancien ?

Dans ce cas aussi, tous les travaux ne sont pas éligibles. Mais même s’ils offrent le même taux zéro ; le PTZ ancien se distingue totalement de l’éco-prêt PTZ. Si l’éco-prêt PTZ s’occupe de l’amélioration des performances énergétiques ; le PTZ ancien se concentre sur les autres travaux qui ne concernent pas l’éco-prêt PTZ. Ainsi, peut prétendre au prêt à taux zéro ancien, tout propriétaire se doit de réaliser l’un des travaux suivants :

Aménagement de la surface habitable du logement

  • Travaux visant à l’amélioration des capacités énergétiques dans tout le logement (ne doit pas excéder 331 kWh/m² de consommation par an) :
  • Création de nouvelles pièces dans le logement (véranda, garage, coin détente…)

Apporter une touche de modernité au logement

Mais attention, retenez qu’il n’est pas autorisé de démarrer lesdits travaux avant l’obtention de l’éco-prêt PTZ. Le plus souvent, il est recommandé de faire une demande du PTZ ancien dès lors que les devis sont établis par des professionnels.

Quels sont les avantages qu’offre le PTZ ?

Le propriétaire qui a recourt à l’éco-prêt PTZ pour financer les travaux d’amélioration énergétique de sa demeure bénéficie d’innombrables avantages.

Ces propriétaires recevront un montant maximal pour couvrir les frais liés à la rénovation. Ce montant varie selon la nature des travaux à effectuer au sein de la demeure du propriétaire. Il s’agit entre autres du montant allant de 5 000 à 7 000 euros pour les travaux sur parois vitrés.

En ce qui concerne, les autres types de travaux visant à l’amélioration des performances énergétiques, le montant varie De 15 000 à 30 000 euros. Gardez à l’esprit que les prêts sont octroyés aux propriétaire-occupants sous conditions.

Toutefois, vous ne pourriez recevoir l’éco-prêt si et seulement si vous respectez les conditions établies. Pour commencer, la résidence principale de l’emprunteur doit être construite depuis plus de 2 années. Ensuite vint la condition majeure, les travaux de l’emprunteur doivent figurer sur la liste présentée ci-dessus. Aussi, la mise en œuvre de ces différents travaux doit être assurée par une équipe de professionnels Reconnus Garants de l’Environnement.

à voir